Guadeloupe Islands, a new ambitious tourism plan

Guadeloupe Islands Tourism Office has implemented an ambitious tourism development plan, perceived as a major factor in the economic and balanced development of the islands as well as the promotion of its heritage.

“This policy is based on two words: audacity and vision. Our tourism development policy must contribute to the harmonious and sustainable development of the entire economy with positive effects, for example on agriculture or transport,” tells Ary Chalus, President of the Regional Council of Guadeloupe. 

The islands of Guadeloupe have been experiencing a tremendous boom in tourism for the past five years. Last year, the territory welcomed 1.17 million visitors, including 735,000 tourists, generating 728 million euros in revenue. “We have a target of two million tourists staying in the long term. But this requires us to improve not only our hotel capacity but also our air services,” said Chalus. 

The territory is currently investing in the expansion of the terminal building, made necessary by the arrival of new carriers. “We are delighted to welcome JetBlue to New York this winter with three weekly flights as well as three weekly flights from Air Belgium to Brussels,” Chalus adds.

In recent years, the Islands made a great effort to improve the quality of its hotel accommodation. New four and five-star hotels are now available such as Club Med-La Caravelle, La Toubana Hotel & Spa, Habitation La Manon and Villa des Arts.  

One of the new axes of Guadeloupe’s tourism policy is to highlight its socio-cultural and historical heritage. Places of memory, ancient forts, Creole villas, museums and festivals are now highlighted with new circuits and new brochures. 

Photo: Marlene Bernard, President, Departmental Council Tourism Commission of Guadeloupe and Ary Charlu, President, Regional Council of Guadeloupe (from left to right)


Les Îles de la Guadeloupe, créneau qualité pour le tourisme

L’office du tourisme de la Guadeloupe a mis en place une politique ambitieuse de développement du tourisme, perçu comme un facteur majeur de dynamisme économique des territoires, d’aménagement équilibré des îles ainsi que de mise en valeur de son patrimoine.

“Notre politique s’appuie sur deux mots : audace et vision. Cette politique de développement touristique doit contribuer à l’aménagement harmonieux et durable de toute l’économie avec des effets positifs, par exemple sur l’agriculture ou les transports” explique Ary Chalus, Président du Conseil Régional de la Guadeloupe. 

Les îles de la Guadeloupe connaissent depuis maintenant cinq ans un formidable essor de leur tourisme. L’an dernier, le territoire a accueilli 1,17 million de visiteurs dont 735 000 touristes séjour, générant 728 millions d’euros de recettes. “Nous avons un objectif de deux millions de touristes séjour à terme. Mais cela demande de notre côté d’améliorer nos capacités hôtelières ainsi que notre desserte aérienne” précise Ary Chalus. 

Le territoire investit actuellement dans l’expansion de son aérogare, rendue nécessaire par l’arrivée de nouveaux transporteurs. “Nous sommes ravis d’accueillir cet hiver JetBlue à partir de New York à raison de trois vols hebdomadaires et Air Belgium de Bruxelles-Charleroi, également avec trois vols par semaine” ajoute-t-il.

Les Îles de la Guadeloupe ont fait ces dernières années un grand effort sur l’accueil et la qualité des établissements hôteliers. De nouveaux quatre et cinq étoiles sont désormais disponibles tels que le Club Med-La Caravelle, La Toubana Hotel & Spa, l’Habitation La Manon ou encore la Villa des Arts.  

L’un des nouveaux axes de la politique touristique de la Guadeloupe est de mettre en avant son patrimoine socio-culturel et historique. Lieux de mémoire, forts anciens, villas créoles, musées, festivals et fêtes traditionnelles sont désormais à l’honneur via des circuits et de nouvelles brochures. 

Photo : Marlène Bernard, Présidente de la Commission tourisme du Conseil Départemental de la Guadeloupe et Ary Chalus, Président du Conseil Régional de la Guadeloupe (de gauche à droite)