Africa boosted by arrivals to Morocco and Tunisia

Africa boosted by arrivals to Morocco and Tunisia

With 67 million international arrivals, Africa experienced in 2018 a 7% increase compared to 2017. The growth was driven by good results for Tunisia, Morocco and Kenya.

While Africa only represents 5% of market share in terms of arrivals, it is one of the continents with the strongest growth dynamics. Last year, the total number of arrivals jumped by 7% to 67 million. On the other hand, revenues grew at a more moderate pace, at +1% or nearly €35bn. North Africa has the best growth rate with arrivals up 10% while Tunisia has recorded one of the best performances on the continent at nearly 18%. Morocco, for its part, saw its international arrivals increase by 8.5% compared to 2017. Growth in sub-Saharan Africa reached 6%, with Reunion Island, Cape Verde and Mauritius posting the best performances. South Africa enjoyed growth of 2.7% while arrivals in Kenya jumped 37.7%.

Middle East tourism performance driven by Saudi Arabia, Egypt and Jordan

The Middle East, which represents 4% of all arrivals in the world, experienced in 2018 a 4% increase in tourism.

International arrivals to the Middle East reached 60 million, an increase of 4%, while revenues increased by 3% to €66.7bn. Best performers in the region, Egypt saw its arrivals increase 41.6%, followed by Saudi Arabia with 30.3%. On the other hand, the United Arab Emirates experienced a stagnation in arrivals with a very modest increase estimated at 0.2%. However, its Omani neighbor managed to post a growth of 8.4%, thanks to a booming Indian market. Qatar, for its part, managed to compensate for the losses of its nearby markets in the third quarter thanks to an increase in the number of visitors from Russia, China and India. In the Levant, Jordan also had an excellent year, with an 8% increase in the number of arrivals, while Lebanon experienced modest growth.

Photo: Tourist walking in front of the Great Sphinx and Pyramid of Giza, Egypt


L’Afrique dopée par les arrivées au Maroc et en Tunisie

Avec 67 millions d’arrivées internationales, l’Afrique a connu en 2018 une augmentation de 7 % par rapport à 2017. Une croissance stimulée par les bons résultats de la Tunisie, du Maroc et du Kenya.

Si l’Afrique ne représente que 5 % de parts de marché en nombre d’arrivées, elle est l’un des continents avec la plus forte dynamique de croissance. L’an dernier, le nombre total d’arrivées a bondi de 7 % pour atteindre 67 millions. En revanche, les recettes ont progressé à un rythme plus modéré, à +1 % soit près de 35 milliards d’euros.

L’Afrique du Nord connaît le meilleur taux de progression avec des arrivées en hausse de 10 %, La Tunisie a enregistré l’une des meilleures performances du continent à près de18%. Le Maroc a vu de son côté ses arrivées internationales croître de 8,5 % comparées à 2017. La croissance en Afrique subsaharienne a atteint 6 %, La Réunion, le Cap Vert et l’Île Maurice affichant les meilleures performances. L’Afrique du sud a enregistré une croissance de 2,7 % tandis que les arrivées au Kenya ont bondi de 37,7 % !

Le Moyen-Orient porté par l’Arabie Saoudite, l’Égypte et la Jordanie

Le Moyen-Orient, qui représente 4 % de toutes les arrivées dans le monde, a connu en 2018 une progression de son tourisme de 4 %.

Les arrivées internationales vers le Moyen-Orient ont atteint 60 millions, en hausse de 4 %, tandis que les recettes ont progressé de 3 %, atteignant 66,7 milliards d’euros. Vraies stars de la région, l’Egypte a vu ses arrivées bondir de 41,6 % suivie par l’Arabie Saoudite avec +30,3 %. En revanche, les Emirats Arabes Unis ont vu leurs arrivées stagner, avec une très modeste augmentation estimée à 0,2 % alors que son voisin omanais réussissait à afficher une croissance de 8,4 %, grâce au boom du marché indien. De son côté, le Qatar a réussi à compenser au troisième trimestre les pertes de ses marchés proches grâce à une augmentation du nombre de visiteurs en provenance de la Russie, de la Chine et de l’Inde. Au Levant, la Jordanie a également connu une excellente année, avec une hausse du nombre de ses arrivées de 8 % tandis que le Liban a connu une progression modeste.

Photo: Un touriste devant le Sphinx et la grande pyramide de Gizeh, Egypte

Leave a Reply

%d bloggers like this: