French travel companies resilient in the face of recent news

The activity of travel agencies in France remained strong until September, described as a “black” by Jean-Pierre Mas, President of Les Entreprises du Voyage. We began by asking which countries sold the best in 2018 and 2019.

Medium-haul destinations were best sellers in 2018, up 6% in terms of customer numbers, followed by long-haul destinations (+2%) and France (+1%). For the summer of 2019, the destinations that are on the rise in travel agencies were Turkey, Tunisia, Egypt and Croatia in medium-haul; and Mexico, the Dominican Republic and Mauritius in long-haul.

DURING THE FIRST EIGHT MONTHS OF 2019, ACTIVITY REMAINED STABLE COMPARED TO 2018

How is your sector performing in 2019?

According to the Entreprises du Voyage Barometer, during the first eight months of 2019, activity remained stable compared to 2018. The sector was doing well until the “black September” we have experienced. There are some signs of vigilance to be taken into consideration, such as the decline in business travel, a slight decline in package travel sales, offset however by the organisation of tailor- made “co-constructed” trips with travellers.

What do you think is the most significant development in your sector over the past twelve months?

The interest of start-ups and, more generally, of new players in travel, reflects the attractiveness and dynamism that our sector retains.

How do you assess Thomas Cook’s recent bankruptcy? Can it lead to further bankruptcies?

The bankruptcy of Thomas Cook does not mean that the sector is weak, but that a world leader can unfortunately be mismanaged and still live in the 20th century. The fall of Thomas Cook has an impact on tourism activity worldwide and has systemic effects on the entire industry: destinations, hotels, transport, travel agencies, tour operators and receptive operators.

Photo: Jean-Pierre Mas, President, Les Entreprises du Voyage


Malgré les turbulences, les entreprises de voyages françaises gardent le cap

L’activité des agences de voyages en France est restée soutenue jusqu’à septembre, mois qualifié de “noir” par Jean- Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyage. Nous avons commencé par lui demander quelles destinations se sont le mieux vendues en 2018 et en 2019…

En 2018, c’était les destinations moyen- courrier, en hausse de 6 % en nombre de clients, suivies par les destinations long-courrier (+2 %) et la France (+1 %). Pour l’été 2019, les destinations qui ont le vent en poupe en agences de voyages sont la Turquie, la Tunisie, l’Egypte et la Croatie en moyen-courrier, le Mexique, la République Dominicaine et l’Île Maurice en long-courrier.

AU COURS DES HUIT PREMIERS MOIS DE 2019, L’ACTIVITÉ EST RESTÉE STABLE PAR RAPPORT À 2018

Comment se comporte votre secteur d’activité en 2019 ?

Selon le baromètre des Entreprises du Voyage, au cours des huit premiers mois de 2019, l’activité est restée stable par rapport à 2018. Le secteur se comportait bien jusqu’à ce septembre noir que nous subissions. Il y a quelques signes de vigilance à prendre en considération comme le tassement des déplacements à caractère professionnel, un léger retrait des ventes de voyages à forfait, compensé cependant par l’organisation de voyages sur mesure “co-construits” avec les voyageurs.

Quelle est, selon vous, l’évolution la plus marquante de votre secteur sur les douze derniers mois ?

L’intérêt des start-ups et, plus généralement, des nouveaux acteurs pour le voyage traduit l’attractivité et le dynamisme que conserve notre secteur.

Comment jugez-vous la récente faillite de Thomas Cook ? Peut-elle entraîner d’autres faillites ?

La faillite de Thomas Cook ne signifie pas que le secteur est faible mais qu’un leader mondial peut malheureusement être mal géré et vivre encore au 20ème siècle. La chute de Thomas Cook a une incidence sur l’activité tourisme dans le monde et va produire des effets systémiques sur toute l’industrie : destinations, hôtels, transport, agences de voyages, tour-opérateurs ou encore réceptifs.

Photo: Jean-Pierre Mas, Président, Les Entreprises du Voyage