Europe as attractive as ever

Its culture, landscapes and lifestyle continue to make Europe the most visited continent in the world. The popularity of the destination was once again confirmed in 2018.

With 713 million international arrivals (51% market share) and revenues of€522bn (39% market share), Europe remains the world’s leading tourist continent. Last year, the growth of its arrivals reached 6%, according to figures from the UNWTO. Destinations in Southern Europe and the Mediterranean recorded strongest growth, up 8%. Among the countries with the strong growth rates are Turkey, due to the devaluation of its currency, and Greece, due to improved air connectivity with China, the Gulf area or the United States. Tourism in Italy also recovered thanks to an excellent summer season. Only Spain and Portugal saw their arrivals stagnating.

Arrivals in Central and Eastern Europe increased by 6%, with Hungary, Georgia and Kazakhstan recording the best performances. Russia, while showing moderate growth in arrivals in the first nine months of 2018, saw its revenues

jumping by 40% under the positive influence of the FIFA World Cup, which was hosted in the country.

In Western Europe, international arrivals increased by +6% in 2018, driven by Belgium and France. Good weather conditions favoured the Netherlands as well as Austria, Germany and Switzerland. Northern Europe grew by around 1%. While the growth in arrivals in Denmark, Iceland, Ireland, Ireland and Sweden was strong, the United Kingdom saw its arrivals declining by 5% in the first nine months of 2018. The number of overnight stays also increased in Latvia (+8.3%), Lithuania (+7.7%) and Poland (+5.8%)

Photo: Statue of Freedom on Gellért Hill over Danube river, Budapest, Hungary


L’Europe toujours aussi attirante

Sa culture, ses paysages et son art de vivre continuent de faire de l’Europe le continent le plus visité au monde. 2018 a con rmé une fois de plus cette popularité.

Avec 713 millions d’arrivées internationales (51 % de parts de marché) et des recettes de 522 milliards d’Euros (39 % de parts de marché), l’Europe reste le premier continent touristique de la planète. L’an dernier, la croissance de ses arrivées a atteint 6 %, selon les chiffres de l’organisation mondiale du tourisme (OMT). Ce sont les destinations d’Europe du sud et de la Méditerranée qui ont enregistré la plus forte progression, en hausse de 8 %.

Au palmarès des meilleures progressions figurent la Turquie, en raison de la dévaluation de sa monnaie et la Grèce, grâce a une connectivité aérienne améliorée avec la Chine, le Golfe ou les Etats-Unis. Le tourisme en Italie s’est également redressé

suite à une excellente saison d’été. Seuls l’Espagne et le Portugal ont vu leurs arrivées stagner.

Les arrivées en Europe Centrale et Orientale ont augmenté de 6 %, la Hongrie, la Géorgie et le Kazakhstan enregistrant les meilleures performances. La Russie, si elle affiche une croissance modérée de ses arrivées au cours des neuf premiers mois de 2018, a en revanche vu ses recettes bondir de 40 % sous l’influence positive de la Coupe du Monde de la FIFA.

En Europe de l’Ouest, les arrivées internationales ont augmenté de 6 % en 2018, portées par la Belgique et la France.

De bonnes conditions météorologiques ont favorisé les Pays-Bas, l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse. L’Europe du Nord a enregistré une croissance autour de 1 %. Si la croissance des arrivées au Danemark, en Islande, Irlande et Suède a été forte, le Royaume-Uni a en revanche vu ses arrivées baisser de 5 % sur les neuf premiers mois de 2018. Le nombre de nuitées a aussi augmenté en Lettonie (+8,3 %), Lituanie (+7,7 %) et Pologne (+5,8 %)

Photo: Statue de la Liberté sur le mont Gellért sur le Danube, Budapest, Hongrie