Asia-Pacific continued to attract more travellers in 2018

According to UNWTO gures, Asia Pacific recorded a 6% rise in international tourism in 2018, a trend which will continue in 2019.

The World Tourism Organisation (UNWTO) reported for 2018 Asia and the Pacific recorded 6% growth in 2018, reaching 343 million international tourist arrivals, equivalent to 25% of the worldwide total.

Results were driven by South-East Asia (+7%) where most destinations posted strong growth, particularly Vietnam, a rising star in the region. China but also India stimulated total arrivals to the region. Indonesia and Cambodia enjoyed double-digit increases in arrivals while Thailand and the Philippines recorded strong growth thanks to Chinese travellers.

International arrivals in North-East Asia increased 6%, led by South Korea which was rebounding from a weaker 2017. Japan continues its stellar tourism performance of the last six years by recording a growth rate of almost 19%. The country is now the third most visited destination in Asia.

Macao (China) and Hong Kong (China) also reported solid results. Meanwhile, mainland China, the region’s largest destination recorded a 2% growth in the first three quarters of 2018. The opening of the Hong-Kong- Zhuhai-Macau Bridge in October 2018 is expected to enhance connectivity and boost tourist flows between the three cities of the Greater Bay Area.

South Asia (+5%) also enjoyed a strong year, with Nepal profiting from higher inbound from India, China and European source markets thanks to a number of promotional campaigns. Sri Lanka, India and the Maldives all reported sound results.

TOURISM RECEIPTS

Results among Asia’s top tourism earners were solid. China recorded a 30% increase up to September, rebounding strongly from a decline in 2017 as a weaker Yuan has made the destination more affordable. Japan and Macao also led results with a 19% and a 16% increase in tourism earnings respectively. Thailand recorded an 8% increase, following several years of double-digit figures.


L’Asie-Pacifique toujours plus attirante pour les touristes en 2018

Selon les chiffres de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), l’Asie-Paci que a enregistré une hausse de 6 % du tourisme international en 2018, tendance qui se poursuit en 2019.

L’OMT a annoncé que l’Asie et le Pacifique ont enregistré en 2018 une croissance de 6 % en 2018, équivalent à 343 millions d’arrivées de touristes, une part de marché de 25%.

L’Asie du Sud-Est caracole à +7 %, la plupart des destinations affichant une forte croissance, tel le Vietnam, une étoile montante. La Chine comme l’Inde ont, de fait, stimulé les arrivées dans de nombreux pays. Indonésie et Cambodge ont bénéficié d’une croissance à deux chiffres de leurs arrivées, tandis que la Thaïlande et les Philippines ont également enregistré une forte croissance grâce aux voyageurs chinois.

Les arrivées internationales en Asie du Nord-Est ont augmenté de 6 %, tirées par la performance de la Corée du Sud. Les six années d’une insolente croissance du tourisme au Japon ont continué l’an dernier avec un taux de croissance de 19 %. Le pays est aujourd’hui la troisième destination la plus visitée d’Asie.

Macao et Hong Kong ont également enregistré de bons résultats tandis que les arrivées en Chine continentale, première destination de la région, ont crûde 2% sur les trois premiers trimestres de 2018. L’ouverture du pont Hong-Kong- Zhuhai-Macao en octobre 2018 devrait stimuler les flux touristiques entre ces trois villes.

L’Asie du Sud (+5 %) a connu une bonne année, le Népal bénéficiant d’une augmentation des arrivées grâce à plusieurs campagnes marketing vers l’Inde, la Chine et les marchés européens. Sri Lanka, Inde et Maldives font également état de bons résultats.

RECETTES TOURISTIQUES

Côté recettes, les résultats pour les principaux pays d’Asie sont bons. Après une baisse en 2018, les recettes en Chine ont rebondi, soit une hausse de 30 % jusqu’en septembre 2018, grâce à la faiblesse du yuan rendant la destination plus abordable. Le Japon et Macao sont également dans le peloton de tête avec respectivement 19 % et 16 % d’augmentation tandis que les recettes en Thaïlande enregistraient une croissance de 8 %.