Another Thailand

Another Thailand

Discover the treasures of northern Thailand between Bangkok and Chiang Mai: mountainous villages, a bewitching nature, out of the crowds or majestic temples, often of Burmese inspiration and the gentle smiling welcome of the locals.

We go through Lampang or Phrae with their colonial architecture or Nan and the famous wall frescoes of Wat Phumin temple. All are small towns where you feel accepted without prejudice.

In mountain villages made of clay, under a palm leaf roof, women of the Palaung tribe weave bright, predominantly red textiles as traditional clothes. Young school children take you by the hand to visit their school open to all winds. In Nan, every weekend, people stroll around a big market where handicrafts stand to food stalls; it is possible to eat a Pad Thai, alone surrounded by the inhabitants or with the family, in an open space in front of the temple. The municipality provides mats and small wicker tables.

In the villages, you will be invited to make your own paper from boiled and sterilized elephant droppings, pineapple leaves and flowers, to draw and then dye with indigo, a cotton pad that you can take with you. You will then visit the huge Wat Phrathat Si Don Kham temple in Phrae. For years, the faithful walked in procession a bell that miraculously fell from heaven. In reality, it was a bomb but a miracle occurred: it did not explode. It is now defused and mounted on a wooden portico at the entrance of the temple.

With the Lampang River Lodge, I found the most suitable setting to unpack my bags in a preserved exotic nature. A true oasis amid the hustle of the world.

Evelyne Dreyfus, journalist

PRESS CORNER

As part of the partnership between IFTM Top Resa and the AJT (Association of Tourism Journalists), we offer you every day, on a different destination, a focus on tourist treasures that AJT journalists discovered. Created in 1997, the AJT brings together 165 journalists working in the field of tourism, across different media.


Une autre Thaïlande

Découvrez les pépites du Nord de la Thaïlande entre Bangkok et Chiang Mai: des villages de montagne, une nature envoûtante, hors des foules, des temples majestueux, souvent d’inspiration birmane. Et plus que jamais, cet accueil ouvert, si doux et souriant de la population.

On passe par Lampang ou Phrae avec ses architectures coloniales ou par Nan et les célèbres peintures murales du temple Wat Phumin. De petites villes où on se sent accepté sans réserve.

Dans les villages de montagne en terre battue, sous un toit de feuilles
de palmiers, les femmes de la tribu Palaung tissent d’éclatants textiles à dominante rouge dont elles font leurs tenues traditionnelles. De jeunes écoliers vous prennent par la main pour visiter leur école ouverte à tous vents. A Nan, tous les week-ends, on flâne sur le grand marché où l’artisanat côtoie des étals débordants de nourriture ; on peut aller manger son Pad Thaï, seul avec les habitants ou en famille, sur la grande place devant le
temple. La municipalité met à disposition nattes et petites tables en osier.

Dans les villages on vous invitera à fabriquer vous-mêmes du papier à base de crottes d’éléphants bouillies et stérilisées, de feuilles d’ananas et de fleurs, à dessiner puis teindre avec de l’indigo, un carré de coton que vous pourrez emporter. Et puis vous irez visiter l’immense Wat (ou temple) Phrathat Si Don Kham de Phrae. Durant des années, les fidèles promenaient en procession une cloche qui, miraculeusement, leur était tombée du ciel. En réalité une bombe encore active. Il y a eu miracle : elle n’a pas explosé. Elle est aujourd’hui désamorcée et montée sur un portique en bois à l’entrée du temple.

Le cadre le plus adapté pour poser ses valises dans une nature exotique préservée, je l’ai trouvé au Lampang River Lodge. Une oasis au milieu des bruits du monde.

Evelyne Dreyfus, journaliste

PRESSE DU CÔTÉ

Dans le cadre du partenariat entre IFTM Top Resa et l’AJT (Association des journalistes du tourisme), nous vous proposons chaque jour, sur une destination différente, un focus sur des pépites touristiques, que les journalistes de l’AJT ont déniché. Créée en 1997, l’AJT regroupe 165 journalistes, tous médias confondus.

Leave a Reply

%d bloggers like this: