Americas maintain steady growth – UNWTO

Americas maintain steady growth – UNWTO

In 2018, the Americas saw a solid growth of 3%, equating its 2017 numbers which represents 217 million international tourist arrivals – a 10 million increase year-on-year and a 15% share of world arrivals.

North America

In North America (+4%), growth picked up in the US (+7% through May) from almost flat results in 2017. However, data is still pending for the remaining seven months of the year.

Arrivals in Mexico continued to grow strongly whereas Canada saw more moderate results due to mixed performance among long-haul source markets and weaker growth from the US market.

South America

With 3% growth in the region, countries like Ecuador and Colombia both
reported a significant surge in arrivals thanks to strong outbound demand from neighbouring source markets. Peru recorded remarkable double-digit growth (though only up to April 2018), thanks to an increase in arrivals from neighbouring markets as well as from Asia.

Argentina, the most-visited destination in South America, recorded a 3% growth through November; however, experts expect a pick-up in the coming months, as the strong devaluation of the Argentinian peso makes the destination more affordable for
international visitors.

Central America

Central America (-2%) recorded an unseasonal decline despite positive results in Belize, El Salvador, and Guatemala. Costa Rica, the leading destination in Central America in terms of international arrivals, grew more modestly despite a strong increase from overseas tourists whereas arrivals from source markets in the Americas were lower. Panama, the second most visited destination in Central America, posted negative results, as well as Nicaragua.

Caribbean

The Caribbean (-2%) continued to show mixed results during 2018 as some island destinations are still struggling with the effects of the strong hurricanes of August and September 2017, particularly Puerto Rico. Nonetheless, the Dominican Republic – the sub-region’s most visited destination – and Jamaica maintained a strong rise in visitor numbers, in particular from their main source markets in the Americas and Europe.


La croissance du tourisme aux Amériques est stable selon l’OMT

En 2018, les Amériques ont connu une progression solide de 3 %, équivalente à celle connue en 2017, soit 217 millions d’arrivées de touristes internationaux selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). Cela représente une augmentation de 10 millions en glissement annuel et une part de marché de 15 % des arrivées mondiales.

Amérique du Nord

En Amérique du Nord (+4 %), la croissance s’est accélérée aux Etats-Unis (+7 % jusqu’en mai) après une quasi stagnation en 2017. Un chiffre partiel car les données pour le reste de l’année sont toujours en attente.

Les arrivées vers le Mexique ont continué de croître fortement. En revanche, le Canada a enregistré des résultats plus modérés en raison des performances mitigées des marchés long-courriers et d’une croissance plus faible en provenance du marché américain.

Amérique du Sud

Avec une croissance de 3 % dans la région, des pays comme l’Équateur et la Colombie ont tous les deux enregistré une forte augmentation de leurs arrivées grâce à une forte demande en provenance de leurs voisins. Le Pérou a ainsi enregistré une croissance remarquable à deux chiffres (chiffres jusqu’en avril 2018), due à la progression des arrivées de ses pays voisins ainsi que de l’Asie.

L’Argentine, la destination la plus visitée en Amérique du Sud, a enregistré une croissance de 3 % jusqu’en novembre 2018. Les experts s’attendent à une plus forte croissance en 2019 car la forte dévaluation du peso argentin rend cette destination meilleur marché pour les visiteurs internationaux.

Amérique Centrale

L’Amérique centrale (-2 %) a enregistré une baisse hors fluctuation saisonnière, et ce malgré des résultats positifs au Belize, au Salvador et au Guatemala. Le Costa Rica, première destination d’Amérique centrale en termes d’arrivées internationales, a connu une croissance modeste due à la faiblesse marquée des arrivées en provenance des marchés voisins, malgré une forte augmentation du nombre de touristes intercontinentaux,. Le Panama, deuxième destination la plus visitée d’Amérique centrale, a enregistré des résultats négatifs, de même que le Nicaragua.

Caraïbes

Les Caraïbes (-2 %) ont continué d’afficher des résultats mitigés en 2018, certaines destinations insulaires souffrant toujours des effets des forts ouragans d’août et septembre 2017, en particulier Porto Rico.

Néanmoins, la République Dominicaine – la destination la plus visitée de la sous-région – et la Jamaïque ont maintenu la forte croissance du nombre de leurs visiteurs, en particulier en provenance de leurs principaux marchés émetteurs en Amérique et en Europe.

Leave a Reply

%d bloggers like this: