Tourism at the forefront of technology, sociological changes and trends

Coming in Friday morning after a trip abroad, Jean-Baptiste Lemoyne, Secretary of State for Tourism to the Minister of Europe and Foreign affairs, has painted a glowing portrait of tourism in France. “France has become the most visited country in the world and, in view of the first half figures and the first trends of the summer, we should keep this position in 2018. The number of arrivals has risen from 4% to 5% in the first six months”, he explains. “We are now working to increase the revenue per tourist because it is true that France is a little lagging behind other countries. But INSEE worked on a revaluation of our tourist recipes and in fact we had €10 bn of additional revenue, or nearly €53 bn”, he added.

The Secretary of State wants tourism to continue to be a strong vector for the economy. “Tourism is one of the leading sectors of technology, sociological changes and trends. It is also a job creator that enables many French people to take not the elevator but the social staircase, because it requires commitment to succeed,” he explains.

French tourism is adapting to the new behaviour patterns of travellers and the Secretariat of State accompanies this movement. “Consumer habits change and sustainability is becoming a key part of tourism policy. We must anticipate the phenomenon of saturation and prevent the fact that tourism is perceived as a negative element. Public policies must, for example, help with connectivity, which allows for the opening up of the same region or in air links”, says Lemoyne. This work on the saturation of tourism is also being carried out on the occasion of major sporting events which will be held in France over the next years.

The Secretary of State finally wished a happy 40th birthday at IFTM Top Resa. “This is a very nice edition for the 40 years of this event, which I heard has welcomed even more participants this year. IFTM Top Resa shows that French tourism is of interest to the rest of the world as a source market. In return, it also demonstrates our ability to welcome the world. I would say one thing: en-route for the 50th edition!”

Photo: Jean-Baptiste Lemoyne, French Secretary of State for Tourism to the Minister of Europe and Foreign affairs


Le tourisme à la pointe de la technologie, des changements sociologiques et des tendances

Venu vendredi matin après un déplacement à l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat au Tourisme auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a brossé un portrait élogieux du tourisme en France. “La France est redevenu le pays le plus visité du monde et, à voir les chiffres du premier semestre et les premières tendances de l’été, nous devrions conserver cette position en 2018. Le nombre d’arrivées a grimpé de 4 % à 5 % durant les six premiers mois”, explique-t-il. “Nous travaillons maintenant à augmenter les recettes par touriste car il est vrai que la France est un peu à la traîne par rapport à d’autres pays. Mais l’INSEE a travaillé sur une réévaluation de nos recettes touristiques et en fait, nous avons eu 10 milliards de recettes supplémentaires, soit près de 53 milliards d’euros”, ajoute-t-il.

Le secrétariat d’Etat souhaite que le tourisme continue d’être un vecteur fort de l’économie. “Le tourisme est un des secteurs à la pointe de la technologie, des changements sociologiques et des tendances. C’est aussi un créateur d’emplois qui permet à de nombreux français de prendre non pas l’ascenseur mais l’escalier social, car cela demande de l’engagement pour réussir”, décrit-il.

Le tourisme français s’adapte aux nouveaux comportements des voyageurs et le secrétariat d’Etat accompagne ce mouvement. “Les habitudes des consommateurs changent et la durabilité devient un élément clé de la politique touristique. Nous devons anticiper les phénomènes de saturation et prévenir le fait que le tourisme soit perçu comme un élément négatif. Les politiques publiques doivent, par exemple, aider à la connectivité, ce qui permet le désenclavement au sein d’une même région ou dans l’offre aérienne”, indique Jean-Baptiste Lemoyne. Ce travail sur la saturation du tourisme est également mené à l’occasion des grands évènements sportifs qui se tiendront en France dans les prochaines années.

Le secrétaire d’Etat a finalement souhaité un bon 40ème anniversaire à IFTM Top Resa. “Il s’agit d’une très belle édition pour les 40 printemps de cette manifestation dont j’ai entendu qu’elle avait accueilli encore plus de participants cette année. IFTM Top Resa démontre que le tourisme français intéresse le reste du monde en tant que marché émetteur. En retour, il démontre aussi notre capacité à accueillir le monde. Je ne dirais qu’une chose: en route pour la 50ème édition !”

Photo : Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat au Tourisme auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères