Travel agencies are back in 2017

According to the barometer of Entreprise du Voyage, cumulative departures between January and December 2017 were up 3% while business volume was up 2%. Only the average basket was down 1.5%. As for cumulative bookings, they were up 7% in 2017, representing a growing business volume of 8.5%.

61% OF TRAVEL AGENTS INTERVIEWED REPORTED CONFIDENCE IN THE FUTURE

 

These good figures are reflected at the agency level since, according to the annual interactive Raba Barometer, 61% of travel agents interviewed reported confidence in the future against 25% in 2016.

A Yougov survey published in November 2017 reveals that while the French are massively flocking to the Internet to buy their airline tickets, one in five still solicit travel agencies, 25% of whom are baby boomers but only 10% for Millennials (18-34 years).

However, 56% of the clients who came to travel agencies to inquire also reserved in agencies, according to an interactive Raba study. The conversion rate saw a very slight increase — of one point compared to 2016 — and above all unbeatable in the world of commerce!

We asked Jean-Pierre Mas, president of the Entreprises du Voyage, for his analysis on the distribution of travel in 2018.
In tourism, 2017 was a record year. The first 7 months of 2018 remain positive (+ 2% in departures), with contrasting performances: Metropolitan France and the Antilles are in slight withdrawal. The medium-haul is up 6% and the long haul is up 4%. The French returned to Tunisia(+ 66%), Turkey (+ 82%) and Egypt (+ 141%). Destinations such as Morocco, Réunion, Mauritius, China and Vietnam recorded double-digit progression. Despite a spring disturbed by the strikes at Air France, France’s BSP rose by 4%.

What do you think is the most significant development in your sector in the past twelve months?

The transposition of the European directive which unnecessarily penalises French companies in relation to their European competitors. And of course, the new economic model of the Airlines-GDS-Travel Agents chain.

Photo: Jean-Pierre Mas, President, Les Entreprises du Voyage.


Les agences de voyages retrouvent des couleurs en 2017 !

Selon le baromètre des Entreprises du Voyage, les départs cumulés entre janvier et décembre 2017 sont en hausse de 3 % alors que leur volume d’affaires est en progression de 2 %. Seul le panier moyen est en repli de 1,5 %. Quant aux réservations cumulées, elles sont en hausse de 7 % en 2017, soit un volume d’affaires en croissance de 8,5 %.

61 % DES AGENTS DE VOYAGES INTERROGÉS ONT DÉCLARÉ AVOIR CONFIANCE EN L’AVENIR

Ces bons chiffres se reflètent au niveau des agences puisque, selon le baromètre annuel de Raffour Interactif, 61 % des agents de voyages interrogés ont déclaré avoir confiance en l’avenir contre 25 % en 2016. Une enquête de Yougov parue en novembre 2017 révèle que si les Français plébiscitent massivement Internet pour acheter leurs billets d’avion, ils sont encore un sur cinq à solliciter les agences de voyages, dont 25 % parmi les baby- boomers mais seulement 10 % chez les millennials (18-34 ans). Cependant 56 % des clients venus en agences de voyages pour se renseigner réservent en agences selon une étude de Raffour Interactif. Un taux de conversion en très légère hausse d’un point par rapport à 2016 et surtout imbattable dans le monde du commerce !

Nous avons demandé à Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyage, son analyse sur la distribution des voyages en 2018.

En matière de tourisme, 2017 a été une année record. Les 7 premiers mois de 2018 demeurent positifs (+2 % en départs), avec des performances contrastées : la France métropolitaine et les Antilles sont en léger retrait. Le moyen-courrier est en hausse de 6 % et le long-courrier de 4 %. Les français reviennent en Tunisie (+66 %), en Turquie (+82 %) et en Egypte (+141 %). Des destinations telles que le Maroc, la Réunion, l’Ile Maurice, la Chine et le Vietnam enregistrent des progressions à deux chiffres. Malgré un printemps perturbé par les grèves d’Air France, le BSP France est en progression de 4 %.

Quelle est, selon vous, l’évolution la plus marquante de votre secteur lors des douze derniers mois ?
La transposition de la directive européenne qui pénalise inutilement les entreprises françaises par rapport à leurs concurrentes européennes. Et bien sûr, le nouveau modèle économique de la chaîne Compagnies aériennes-GDS-Agents de Voyages.

Photo: Jean-Pierre Mas, Président, Les Entreprises du Voyage.