Americas: positive results across most destinations

Arrivals to the Americas were estimated by UNWTO to have increased by 4% y/y in 2017

The World Tourism Organisation reports international tourist arrivals to the Americas in 2017 reached 209 million, with the region’s international tourism receipts totalled US$326 billion, an increase of 1%.

North America international arrivals grew by 3%. Mexico (+12%) led results in the subregion, while Canada reported 4% growth, both driven by solid demand from the United States and other major source markets. Tourism expenditure from the United States, the world’s second largest source market, increased by US$13b compared to 2016 (+9%).

In South America, the growth momentumcontinued in 2017. Robust outbound travel from Argentina and the rebound of Brazil fuelled growth in neighbouring destinations. Double-digit growth in arrivals was recorded in Chile (+14.3%), Colombia (+21.4%) and Paraguay (+17.5%). Ecuador rebounded from weak results in 2016 due to the earthquake that hit the country’s central coast, with growth of 13.4%. In Peru, international arrivals increased 7.7%, while Guyana received 5.1% more arrivals. Uruguay (+21%) continued to benefit from promotional actions in bordering source markets and tax-free benefits for tourists.

Central America recorded positive results in almost all destinations in terms of arrivals, led by Nicaragua (+18.8%), which is enjoying strong demand from regional markets. Other Central American countries grew their number of international arrivals, namely Belize (+10.8%), El Salvador (+8.5%) and Guatemala (+4.7%). Honduras recorded 3% more arrivals, a similar increase as in 2016. Results in top destination Costa Rica (+1.2%) were more modest due to a decline in visitors from the United States, while Panama reported 4.1% fewer arrivals.

In the Caribbean, results were rather mixed, with some destinations recording robust growth such as the Dominican Republic (+3.8%) and Jamaica (+7.8%).


Amériques: des résultats positifs dans la plupart des destinations

Selon l’OMT, les arrivées dans les Amériques ont augmenté de 4 % en 2017

L’Organisation Mondiale du Tourisme indique que les arrivées de touristes internationaux dans les Amériques ont atteint, en 2017, 209 millions de visiteurs et que les recettes du tourisme international de la région se sont élevées à 326 milliards de dollars, soit une hausse de 1 %.

Les arrivées internationales en Amérique du Nord ont augmenté de 3 %. Le Mexique (+ 12 %) est en tête dans la sous-région, tandis que le Canada a enregistré une croissance de 4 %, grâce à la demande soutenue des États-Unis et des autres principaux marchés sources. Les dépenses touristiques en provenance des États-Unis, deuxième marché source mondial, ont augmenté de 13 milliards de dollars par rapport à 2016 (+ 9 %).

En Amérique du Sud, la croissance s’est poursuivie en 2017. Les chiffres robustes de l’Argentine en tant que marché source et le rebond du Brésil ont alimenté la croissance des destinations voisines. Une croissance à deux chiffres du nombre d’arrivées a été enregistrée au Chili (+ 4,3 %), en Colombie (+ 21,4 %) et au Paraguay (+ 17,5 %). L’Équateur a rebondi après les faibles résultats enregistrés en 2016 en raison du séisme qui a frappé le pays, avec une croissance de 13,4 %. Au Pérou, les arrivées internationales ont augmenté de 7,7 %, tandis que le Guyana a enregistré 5,1 % d’arrivées supplémentaires. L’Uruguay (+ 21 %) a continué de bénéficier d’actions promotionnelles sur les marchés sources limitrophes et d’avantages fiscaux pour les touristes.

L’Amérique centrale a enregistré des résultats positifs dans presque toutes les destinations en termes d’arrivées, notamment au Nicaragua (+ 18,8 %), lequel bénéficie d’une forte demande des marchés régionaux. Les autres pays d’Amérique centrale ont aussi vu leur nombre d’arrivées internationales augmenter, à savoir le Belize (+ 10,8 %), le Salvador (+ 8,5 %) et le Guatemala (+ 4,7 %). Le Honduras a enregistré 3 % d’arrivées supplémentaires, soit une augmentation similaire à celle de 2016. Les résultats dans la première destination de la sous-région, le Costa Rica, ont été plus modestes (+1,2 %) en raison d’une baisse du nombre de visiteurs en provenance des États-Unis, tandis que le Panama a enregistré une baisse de 4,1% du nombre d’arrivées.

Dans les Caraïbes, les résultats ont été plutôt mitigés, certaines destinations enregistrant une croissance robuste comme la République dominicaine (+ 3,8 %) et la Jamaïque (+ 7,8 %).