You Have Received a Postcard… from South Africa

You think it’s a “postcard”? That’s just it. Intended to remind you of the incredible beauty of South Africa. This image is one of Stellenbosch, where the vineyards were planted in the seventeenth century by French exiles following the revocation of the Edict of Nantes. Some are visited by car due to their size. Thus, the vineyards of Provence, La Petite Provence, the Ormarin or the Cabrière are worth a visit. And even if no one speaks French, it would be unthinkable, for the inhabitants of this wine growing region west of Cape Town, not to celebrate “Bastille Day” dressed in “bleu-blanc-rouge” for a whole weekend of festivities in July, with petanque tournaments, gastronomic itineraries, tastings of grands crus and other festivities.

Evelyne Dreyfus, journalist


Vous avez reçu une carte postale… d’Afrique du Sud

Vous trouvez que ça fait “carte postale” ? Justement c’en est une. Destinée à vous rappeler l’incroyable beauté de l’Afrique du Sud. Ce cadre est celui des vignobles de Stellenbosch où les vignobles implantés au XVIIème siècle par des Huguenots français exilés à la suite de la révocation de l’Edit de Nantes se visitent, pour certains, en voiture tant ils sont étendus. Ainsi se visitent les vignobles de La Provence, de la Petite Provence, de L’Ormarin ou de La Cabrière. Et même si personne n’y parle plus le français, il serait impensable, pour les habitants de cette région de vignoble à l’Ouest de Cape Town, de ne pas fêter “Bastille Day” habillés de bleu-blanc-rouge pendant tout un week-end de festivités en juillet. Avec tournois de pétanque, itinéraires gastronomiques, dégustations de grands crus et autres réjouissances.

Evelyne Dreyfus, journaliste