South America Stimulates Tourism in the Americas

The Americas continued to experience growth in tourist arrivals during the first half of 2017 although the largest incoming destination, the United States, saw a contraction in international tourist movements.

According to the latest UNWTO tourism barometer, total arrivals to the Americas during the first half of 2017 were up by 3% with strong variation from one region to another. South America led growth with arrivals up by 6%. This performance is due to a recovery in regional outbound markets following years of economic stagnation. Double-digit growth was recorded for Uruguay (+27%), Colombia (+20%), Chile (+17%) and Paraguay (+12%). Central America recorded a jump in arrivals by 5% due essentially to dynamic marketing campaigns from local NTOs while additional air capacity to Costa Rica and Panama boosted demand. Caribbean countries also attracted more travellers and showed a growth of 4%. Finally, North America had the smallest growth, largely influenced by a decline in arrivals to the United States. USA inbound was down by 4% with sharp declines from Mexico, the Middle East and Latin America. However, Canada was up by 6% and Mexico by 12%.


L’Amérique du Sud stimule le tourisme des Amériques

Les Amériques ont continué d’enregistrer une croissance de leurs arrivées touristiques durant le premier semestre 2017 même si les Etats-Unis ont enregistré une diminution du nombre d’arrivées de touristes internationaux.

Selon le dernier baromètre de l’OMT, le total des arrivées vers les Amériques a connu une hausse de 3 % durant le premier semestre avec d’importantes variations selon les destinations. L’Amérique du Sud a enregistré la meilleure performance à +6 %, un résultat dû à la reprise des marchés émetteurs régionaux après des années de stagnation économique. L’Uruguay (+27 %), la Colombie (+20 %), le Chili (+17 %) et le Paraguay (+12 %) ont enregistré des progressions à deux chiffres. L’Amérique Centrale a vu ses arrivées progresser de 5 % grâce au dynamisme des campagnes marketing des offices de tourisme locaux tandis que la demande était stimulée par l’ouverture de nouvelles lignes vers le Costa Rica et le Panama. Les Caraïbes ont également attiré plus de voyageurs avec une croissance de 4 %. Finalement, c’est l’Amérique du Nord qui a enregistré la croissance la plus faible, influencée par la diminution des arrivées vers les Etats-Unis (-4 %), en particulier avec la baisse des arrivées en provenance du Mexique, du Moyen-Orient et de l’Amérique Latine. En revanche, le Canada et le Mexique ont vu leur tourisme progresser de 6 % et 12 % respectivement