You Have Received a Postcard … from Hamburg

After ten years of work, long dealings and a budget that has totally exploded, the Elbphilharmonie in Hamburg has finally opened. Designed from a former cocoa warehouse, this mammoth project has the appearance of a ghost ship on the port of Hamburg. The architecture is signed by the Swiss firm Herzog & de Meurn, specialists in the reconversion of industrial heritage – who’ve already intervened for the Modern Tate Gallery in London.

Located on the western end of the HafenCity district, in the Unesco World Heritage Speicherstadt Warehouse area, this cultural complex is breath-taking. Its plaza, open to the public, circles the base of its imposing glass facade. From its 37 meters in height, it offers a panoramic view of the city and the harbour.

In six months, two million visitors to the plaza have already been recorded. Of course, this Hanseatic city, located a hundred kilometres from the North Sea, continues to attract Nordic tourists. But what’s new is that is also brings visitors from southern Europe.

Martine Denoune, journalist


Vous avez reçu une carte postale… de Hambourg

Après dix ans de travaux, de longues procédures et un budget qui a totalement explosé, l’Elbphilharmonie à Hambourg vient enfin d’ouvrir. Conçu à partir d’un ancien entrepôt de cacao, ce projet pharaonique a une allure de vaisseau fantôme dans le port de Hambourg. Le cabinet suisse Herzog & de Meuron, spécialiste dans la reconversion du patrimoine industriel – il est déjà intervenu pour la Modern Tate Gallery de Londres – signe l’architecture.

Situé à l’extrémité ouest du quartier de HafenCity, dans la zone d’entrepôts Speicherstadt inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, ce complexe culturel impressionne. Sa plaza, ouverte au public, fait le tour de la base de son imposante façade en verre. De ses 37 mètres de hauteur, elle offre une vue panoramique sur la ville et le port.

En six mois, deux millions de visiteurs sur la plaza ont déjà été enregistrés. Et surtout cette ville hanséatique située à une centaine de kilomètres de la mer du Nord continue certes d’attirer des touristes nordiques. Mais, fait nouveau, également des visiteurs en provenance d’Europe du Sud.

Martine DENOUNE, Journaliste