Travel Agents Cup: Travel Advisors in the Spotlight

Delphine Decle of Jancarthier Voyages in Aix-en-Provence was named “Best Travel Agent of France” during the Travel Agents Cup (TAC) 2016. Delphine was chosen from eight finalists, each of whom had to “sell” a destination in 5 minutes to a jury of tourism industry professionals. We asked her what she did to win the TAC, personally and for her agency.

It was a great personal challenge for me to participate in the TAC and I was more than happy to find myself on the top step. Subsequently, I was contacted via social networks for quotation requests; and that brought us new customers. All the agency’s clients have been delighted that I won, and still talk about it often.

Why is it important for agents to participate in this competition, and what does it achieve?

It is important to add value to our trade and thanks to the TAC, the profession of travel agent is placed under the spotlight. I find it very interesting to stand before a jury of professionals and in front of an audience to defend a subject; a situation. The preparation of the semi-final and the final makes us work on destinations that we don’t necessarily know very well, or that require a specific approach; so it’s a lot of work to succeed in seducing the jury.

What’s the most difficult aspect of the competition?

For me, the main challenge is to have to speak in public! We are out of the agency context and the fact of addressing the jury and the public is really stressful – and stimulating at the same time! The second challenge is to succeed in convincing them within the allotted time. So you have to be precise and clear while inciting people to dream.

Photo : Delphine Decle “2016 Best Travel Agent of France” 


Travel Agents Cup : les agents de voyages sous les projecteurs

Delphine Decle de Jancarthier voyages à Aix-en-Provence a été nommé “Meilleur Agent de voyages de France” lors de la Travel Agents Cup (TAC) 2016. Delphine a été choisie parmi huit finalistes, chacun d’entre eux ayant dû “vendre” une destination en 5 minutes à un jury de professionnels de l’industrie du tourisme. Nous lui avons demandé ce que lui avait apporté le fait d’avoir remporté la TAC, à titre personnel et pour son agence…

C’était pour moi un grand challenge personnel de participer à la TAC et j’ai été plus que comblée de me retrouver sur la première marche ! Par la suite, j’ai été contactée via les réseaux sociaux pour des demandes de devis ; cela nous a donc apporté de nouveaux clients. Tous les clients de l’agence ont été ravis que je l’emporte et m’en parlent encore souvent.

Quelle importance cette compétition revêt-elle pour les agents de voyages et dans quel but ?

Il est important de valoriser notre profession et, grâce à la TAC, le métier d’agent de voyages est mis en avant. Je trouve ça très intéressant d’avoir à se présenter devant un jury de professionnels, puis devant un public pour défendre un sujet, une situation. La préparation de la demi finale et de la finale nous fait travailler sur des destinations qu’on ne maîtrise pas forcément, ou nous demande une approche spécifique de la destination. C’est donc beaucoup de travail pour réussir à séduire le jury.

Quel est l’aspect le plus difficile de la compétition ?

Pour moi, le premier challenge est de devoir parler en public ! On est hors contexte agence et le fait de s’adresser au jury et au public est vraiment stressant – et stimulant en même temps ! La deuxième difficulté est de réussir à convaincre en respectant le temps. Il faut donc être précis, clair tout en faisant rêver.

Photo : Delphine Decle “Meilleur Agent de voyages de France 2016”