Konichiwa, Paris!

Rieko Nakayama is the Executive Director of JNTO (Japan National Tourism Organisation) in France. We asked her what the greatest challenges are for her in this role…

Since my nomination in Paris, in July 2016, I have found my mission quite fascinating. I am quite happy to learn that French people are interested in various aspects of Japan from traditional arts (e.g. Ukiyoe paintings), gastronomy such as sushi and traditional sports (e.g. judo and sumo) to pop culture (e.g. anime and manga). However, we would like French people to discover Japan as an attractive tourist destination. The contrast of the tradition seen in Kyoto and the modernity of Tokio is an incontestable asset of tourism in Japan. If you go to small cities and villages of Japan, on the other hand, you could be impressed by spiritual natural landscapes, experiences of a traditional life style and interactions with local people. We would like to spread widely such unique charms of tourism to Japan in France. It is challenging but worthwhile, I believe.

IF YOU GO TO SMALL CITIES AND VILLAGES OF JAPAN, YOU COULD BE IMPRESSED BY SPIRITUAL NATURAL LANDSCAPES, EXPERIENCES OF A TRADITIONAL LIFE STYLE AND INTERACTIONS WITH LOCAL PEOPLE.

How important are the big upcoming sports events in Japan?

Among others, we are expecting two big sports events in the coming years: The Rugby World Cup (RWC) 2019 and the Tokyo 2020 Olympic and Paralympic Games. We believe that these sports events will definitely become a great trigger to draw the interest of French people to Japan. We would like to take full advantage of this opportunity to promote the tourism to Japan. Knowing that France is one of the most enthusiastic countries about rugby, we would like French rugby fans to visit Japan not only to watch the Rugby games but also to enjoy sightseeing around the country. Accordingly, we are now preparing materials to present how to enjoy one’s stay in Japan between or even before/after rugby games.

Photo: Rieko Nakayama Executive Director for France, JNTO (Japan National Tourism Organisation)


Konichiwa, Paris!

Rieko Nakayama est la directrice générale de l’Office National du Tourisme Japonnais (Paris). Nous lui avons demandé quels étaient ses plus grands défis à ce poste…

Depuis ma nomination à Paris, en juillet 2016, je trouve ma mission vraiment passionnante. Je suis heureuse de savoir que les Français s’intéressent à beaucoup d’aspects du Japon, des arts traditionnels (comme les peintures d’Ukiyoe) à la gastronomie (comme les sushis) en passant par les sports traditionnels (comme le judo ou le sumo) et la culture pop (comme les dessins animés et les mangas). Cependant, nous aimerions que les Français découvrent les attraits du Japon en tant que destination touristique. Le contraste entre la tradition observée à Kyoto et la modernité de Tokyo est un atout indéniable du tourisme au Japon. Mais si, parallèlement, vous vous rendiez dans les petites villes et les villages du Japon, vous pourriez être impressionnés par des paysages naturels appelant à la spiritualité, des expériences liées au style de vie traditionnel et des interactions avec les populations locales. Nous aimerions ouvrir largement ces charmes du tourisme japonais à la France. C’est un défi, mais je crois que ça en vaut la peine.

SI VOUS VOUS RENDIEZ DANS LES PETITES VILLES ET LES VILLAGES DU JAPON, VOUS POURRIEZ ÊTRE IMPRESSIONNÉS PAR DES PAYSAGES NATURELS APPELANT À LA SPIRITUALITÉ, DES EXPÉRIENCES LIÉES AU STYLE DE VIE TRADITIONNEL ET DES INTERACTIONS AVEC LES POPULATIONS LOCALES.

Quelle importance revêtent les prochains grands événements sportifs au Japon ?

Nous attendons, entre autres, deux événements sportifs majeurs dans les années à venir : la Coupe du Monde de Rugby 2019 et les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020. Nous croyons que ces événements attiseront la curiosité des Français pour le Japon. Nous souhaitons profiter pleinement de cette opportunité pour promouvoir le tourisme au Japon. Sachant que la France est l’un des pays les plus enthousiastes au sujet du rugby, nous aimerions que les fans de rugby français viennent au Japon non seulement pour assister aux matchs de rugby mais, aussi, pour visiter le pays. En conséquence, nous préparons dès à présent des documents afin de montrer comment profiter du séjour au Japon non seulement pendant, mais aussi avant ou après, les compétitions de rugby

Photo : Rieko Nakayama, Directrice Générale de l’Office National du Tourisme Japonnais (Paris)