14 Professional Organisations, One CAT

France’s travel and tourism trades now have one unified voice

14 professional organisations in France this summer signed the statutes of a new organisation – the Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT). We asked its President, Roland Héguy (also president of the UMIH), who’s involved.

There are all the accommodation trades, restaurants and bars, travel operators, transport companies, and event organisers who generate a flow of tourists. Everyone is on the same wavelength, and we can now speak with one unified voice on all current issues.

EVERY TIME WE BOOST TOURISM BY 87 PEOPLE, A NEW JOB CAN BE CREATED.

Tourism deserves the attention that goes with its economic weight. Until now it was considered a “natural rent”; a concept which was insupportable to us. Already in France, the sector has 350,000 enterprises, with 83 million international tourists in 2016, even though some were in transit. Tourism generates two-million jobs, meaning there is one job created for every 87 tourists, so every time we boost tourism by 87 people, a new job can be created. The turnover generated in €160bn, representing 7.7% of GDP; twice that of the agriculture sector, and all this without government aid. Furthermore, we can boast of a surplus of €10bn in the balance of payments for tourism

Why was the CAT formed?

I have been convinced for a very long time about the importance of tourism in the French economy. And for us to be heard and for tourism to carry more weight, it was necessary for us to be organised. I went door-to-door to meet with most of the professional organisations that represent the sector and who, with great facility, decided to create this confederation, which has several objectives.
The first is simply to represent, in a unified manner, our common stakes. We need also to defend the future stakes of tourism with the current and future governments, and above all to promote and defend the entire gamut of travel and tourism trades, to add value to them and legitimise them. The result will be growth in activity and visibility.

Photo : Roland Héguy President, Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT)


14 organisations professionnelles, une confédération

Les professionnels du voyage et du tourisme en France parlent maintenant d’une voix unifiée.

14 organisations professionnelles françaises ont signé cet été les statuts d’une nouvelle organisation : la Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT). Nous avons demandé à son président, Roland Héguy (également président de l’UMIH), quels étaient les acteurs impliqués.

Il s’agit des métiers de l’hébergement, des restaurants et des bars, des opérateurs de voyages, des entreprises de transport et des organisateurs d’événements qui génèrent un flux de touristes.

CHAQUE FOIS QUE NOUS AUGMENTONS LES ARRIVÉES TOURISTIQUES DE 87 VISITEURS, UN NOUVEL EMPLOI PEUT ÊTRE CRÉÉ.

Tout le monde est sur la même longueur d’onde, et nous pouvons maintenant parler d’une voix unifiée sur tous les problèmes actuels. Le tourisme mérite qu’on lui porte l’attention qui découle de son poids économique. Jusqu’à présent, il était considéré comme une “rente naturelle” ; un concept qui nous était insupportable. Le secteur compte 350 000 entreprises et la France a accueilli 83 millions de touristes internationaux en 2016, même si certains étaient en transit. Le tourisme génère deux millions d’emplois, soit un emploi pour 87 touristes. Donc chaque fois que nous augmentons les arrivées touristiques de 87 visiteurs, un nouvel emploi peut être créé. Le chiffre d’affaires généré est de 160 milliards d’euros, soit 7,7 % du PIB – deux fois celui du secteur agricole – et tout cela sans aide gouvernementale. En outre, nous pouvons nous vanter d’un excédent de 10 milliards d’euros dans la balance des paiements pour le tourisme.

Pourquoi la création du CAT ?

Je suis convaincu depuis longtemps de l’importance du tourisme dans l’économie française. Et pour que nous soyons entendus et que le tourisme ait plus de poids, il nous fallait nous organiser. J’ai fait du porte à porte pour rencontrer la plupart des organisations professionnelles représentatives du secteur qui, avec une grande facilité, ont décidé de créer cette confédération qui a plusieurs objectifs.
Tout d’abord il s’agit de représenter, de manière unifiée, nos enjeux communs. Nous devons aussi défendre les enjeux futurs du tourisme avec les gouvernements – actuel et à venir – et, surtout, promouvoir et défendre l’ensemble des métiers du voyage et du tourisme en leur ajoutant de la valeur et en les légitimant. Le résultat sera une croissance de l’activité et de la visibilité.

Photo : Roland Héguy President – Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT)