The 2017 Edition of IFTM Top Resa MAP Pro: Going Beyond Our Objectives

Exclusive interview with IFTM Top Resa MAP Pro Director Frédéric Lorin

With the show just around the corner, we asked the “man at the helm” how is this year’s edition shaping up compared to the last…

This will be the 39th edition of IFTM Top Resa, and it is shaping up in ways that are very encouraging. I can give you a couple of examples. Firstly, on the business side, we are, as we speak now, on a two-digit increase versus last year in terms of square metres sold, and this is an excellent performance. It truly demonstrates the growing interest by exhibitors towards the show. Secondly, this edition will have new villages that will improve and enrich the visitors’ experience. I’m talking about the Digital Village, the Mountain Village and the Sustainable Tourism Village. Also for the first time we will have a Hackathon, which will run live for 24 hours. So, on both the business side and the new products and customer experience side, it’s quite encouraging.

Please tell us more about the new villages.

It’s very important to understand that these new villages are very much in line with IFTM strategy and objectives, which is to be a comprehensive showcase of the industry and its evolution. The Digital Village is totally new, but the need to include it was very evident, as digital is everywhere, but in the past I believe its presence was too weak until now. It’s true we initiated the start-up travel lab and contest three years ago… but this year we are pushing the concept forward, developing a proper digital village. It was also obvious we needed to add the Mountain Village, again in line with our strategy of being a comprehensive showcase of the industry, because snow skiing and mountain tourism represents close to 15% of France’s tourism revenue. The third village was also a must, as this is the worldwide year of sustainable tourism for development. That’s why we thought it would be interesting to have a dedicated village in association with ATD (Acteurs du Tourisme Durable).

THIS EDITION WILL HAVE NEW VILLAGES THAT WILL IMPROVE AND ENRICH THE VISITORS’ EXPERIENCE.

What are the key trends in terms of exhibitors?
There are two main trends. One of the trends, which is a very good sign, because it shows that business is really back on track, is that a number of existing exhibitors are increasing their presence. These include Morocco, Brand USA, or Argentina, just to name a few. The second trend is that we have a number of new exhibitors. Italy is back with 200 square metres, and from the Middle East, we have Bahrain participating for the first time.

How is industry sentiment among French TAs and TOs today?
As I quite often say, this sector is historically very resilient. I know it’s fashionable to say that, but it’s very true with the tourism industry. What I mean by resilient is that is that even when things are difficult, and that we are facing geopolitical problems around the world, they are always there and they are always trying to do business and meet people. When I talk to tour operators now, I really have the feeling that the general mood is much better. They are much more confident and optimistic than in previous years.

The UNWTO has given a very positive report for the first half. Is this reflected in the feedback you are getting?
Yes, and it indeed reflects on the show itself, as we are, as I mentioned before, seeing double digit growth in the number of square metres that will be taken up by exhibitors this year. It’s very encouraging, and in terms of pre-registration, while it’s too early to give figures of potential visitors this year, we are in line with our objectives.


IFTM Top Resa MAP Pro 2017: au delà des objectifs

Entretien exclusif avec Frédéric Lorin, Directeur d’IFTM Top Resa MAP Pro

A quelques jours de l’ouverture du salon, nous avons demandé à “l’homme à la barre” comment l’édition de cette année avait-elle évolué par rapport à la précédente…

Ce sera la 39ème édition d’IFTM Top Resa, et elle prend forme de manière très encourageante. Je peux vous donner quelques exemples. Tout d’abord, au niveau commercial, nous sommes, comme on le dit aujourd’hui, sur une progression à deux chiffres par rapport à l’an dernier en termes de mètres carrés vendus, et c’est une excellente performance. Cela montre vraiment l’intérêt grandissant des exposants pour le salon. Deuxièmement, cette édition aura de nouveaux villages qui amélioreront et enrichiront l’expérience des visiteurs. Je veux parler du Village Digital, du Village de la Montagne et du Village du Tourisme Durable. De plus, pour la première fois, nous organiserons un Hackathon qui se déroulera pendant 24 heures. Donc, tant sur le plan commercial que sur celui des nouveaux produits et de l’expérience client, c’est assez encourageant.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les nouveaux villages ?
Il est très important de comprendre que ces nouveaux villages sont tout à fait conformes à la stratégie et aux objectifs d’IFTM qui se doit d’être une vitrine complète de l’industrie et son évolution. Le Village Digital est totalement nouveau, mais le besoin de l’inclure était évidente, car le numérique est partout et sa visibilité était trop faible par le passé. Certes nous avions lancé le Start-up Contest et le Travel Lab il y a trois ans… mais, cette année, nous poussons le concept plus loin en développant un village digital dédié. Il était tout aussi évident que nous devions ajouter un Village de la Montagne, à nouveau conformément avec notre stratégie d’être une vitrine complète de l’industrie, car les sports d’hiver et le tourisme de montagne représentent près de 15 % des revenus touristiques en France. La création du troisième village, le Village du Tourisme Durable, était tout aussi évidente ; car elle s’inscrit dans le cadre de l’année mondiale du tourisme durable pour le développement. C’est pourquoi nous avons pensé qu’il serait intéressant d’avoir un village dédié en association avec ATD (Acteurs du Tourisme Durable).

Quelles sont les principales tendances au niveau des exposants ?
Il existe deux tendances fortes. La première, c’est que plusieurs exposants “historiques” ont accru leur présence, ce qui est un très bon signe, révélateur du fait que les affaires sont de retour sur la bonne voie. Il s’agit notamment du Maroc, de Brand USA ou de l’Argentine, pour n’en nommer que quelques-uns. La seconde tendance est que nous avons un certain nombre de nouveaux exposants : l’Italie est de retour avec 200 mètres carrés, et du côté du Moyen-Orient, Bahreïn participera pour la première fois.

Quel est le sentiment des TO et des agents de voyages français sur le marché actuel ? Comme je l’ai souvent dit, ce secteur est historiquement très résilient. Je sais qu’il est à la mode de le dire, mais c’est particulièrement vrai au niveau de l’industrie du tourisme. Ce que je veux dire par résilient, c’est que même lorsque les choses sont difficiles et que nous sommes confrontés à des problèmes géopolitiques à travers le monde, ils sont toujours là et ils essaient toujours de faire des affaires et de rencontrer des gens. Quand je parle aux TO maintenant, j’ai vraiment le sentiment que l’ambiance générale est bien meilleure. Ils sont beaucoup plus confiants et optimistes que les années précédentes.

L’OMT a rendu un rapport très positif sur le premier semestre 2017. Cela se reflète- t-il dans les commentaires que vous entendez ?

Oui, et cela se reflète aussi au niveau du salon lui-même, comme nous l’avons déjà mentionné, en observant une croissance à deux chiffres du nombre de mètres carrés qui seront occupés par les exposants cette année. C’est très encourageant et, en termes de pré-inscriptions, bien qu’il soit trop tôt pour donner des chiffres de visiteurs potentiels cette année, nous sommes conformes à nos objectifs.

CETTE ÉDITION AURA DE NOUVEAUX VILLAGES QUI AMÉLIORERONT ET ENRICHIRONT L’EXPÉRIENCE DES VISITEURS.


Photo:  Frédéric Lorin, Director, IFTM Top Resa MAP Pro / Directeur, IFTM Top Resa MAP Pro.