MEA Drives Global Tourism Boom

The latest World Tourism Barometer by the World Tourism Organisation indicates that a major rebound in tourist arrivals in North Africa has been a key driver in overall global growth.

International arrivals to destinations in Africa are estimated to have increased by 8% in the first half of 2017, thus maintaining the momentum of 2016 (+8%). Growth was driven by a rebound in North Africa (+16%), with the recovery that started in the second half of 2016 continuing in Tunisia (+27%) and growth picking up in Morocco (+9%). Arrivals to Sub- Saharan Africa (+4%) increased more moderately. Healthy growth in many destinations was partly offset by weaker results in major destination South Africa (+1%). Island destinations Seychelles (+20%), Reunion (+15%), Cabo Verde (+8%), Mauritius (+6%) and Madagascar (+4%) all recorded positive results. Kenya (+11%) continued the rebound that began last year.

CONTINUED GROWTH AND RECOVERY IN THE MIDDLE EAST

Available data in the Middle East (+9%) point to a rebound in international arrivals after a 3% decline in 2016. Egypt (+52%) experienced a strong recovery in arrivals after the decrease suffered in 2016. Oman (+16%), Lebanon (+12%) and Dubai (United Arab Emirates) (+10%) all recorded double-digit growth as well, while Jordan (+9% in the first quarter) came close. By contrast, Qatar (-7%) started to report negative results following the diplomatic crisis with various countries. Data is still pending from the region’s largest destination Saudi Arabia, and this could change the estimate for the region.


L’Afrique et le Moyen-Orient mènent le record du tourisme mondial

Le dernier baromètre mondial du tourisme de l’Organisation mondiale du tourisme indique qu’un rebond important du nombre d’arrivées de touristes en Afrique du Nord a été un des facteurs clés de la croissance mondiale globale.

Les arrivées internationales vers des destinations d’Afrique ont augmenté de 8 % au premier semestre 2017, ce qui maintient l’élan de 2016 (+8 %). La croissance a été soutenue par un rebond en Afrique du Nord (+16 %) – avec la poursuite de la reprise enregistrée au second semestre 2016 en Tunisie (+27 %) renforcée par la croissance au Maroc (+9 %). Les arrivées en Afrique subsaharienne (+4 %) ont augmenté plus modérément. Une croissance saine dans de nombreuses destinations a été en partie compensée par des résultats plus faibles dans la principale destination, l’Afrique du Sud (+1 %). Les destinations comme les Seychelles (+20 %), la Réunion (+15 %), le Cap Vert (+8 %), l’Île Maurice (+6 %) et Madagascar (+4 %) ont toutes enregistré des résultats positifs. Le Kenya (+11 %) a poursuivi son rebond de l’année dernière.

POURSUITE DE LA CROISSANCE ET DE LA REPRISE AU MOYEN-ORIENT

Les données disponibles au Moyen-Orient (+9 %) indiquent un rebond des arrivées internationales après une baisse de 3 % en 2016. L’Egypte (+52 %) a connu une forte reprise des arrivées après la diminution subie l’année dernière. Oman (+16 %), le Liban (+ 2 %) et Dubaï (+10 %) ont tous enregistré une croissance à deux chiffres, tandis que la Jordanie (+9 % au premier trimestre) est proche de ce résultat. En revanche, le Qatar (-7 %) a commencé à signaler des résultats négatifs suite à la crise diplomatique avec divers pays. Les données sont toujours en attente pour la plus grande destination de la région, l’Arabie Saoudite, ce qui pourrait modifier l’estimation pour la zone.